Vous êtes ici : PRÉSERVER L'ENVIRONNEMENT L'assainissement non collectif
    Taille du texte
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

L'assainissement non collectif

Imprimer
Par « assainissement non collectif », on désigne tout dispositif individuel de traitement des eaux usées domestiques. Les habitations qui ne sont pas desservies par un réseau de collecte des eaux usées (le tout à l'égout), doivent traiter sur place leurs eaux usées avant de les rejeter dans le milieu naturel.

C'est une technique d'épuration de l'eau efficace, qui contribue à :

  • maintenir la salubrité publique
  • protéger l'environnement et plus particulièrement nos ressources en eau.
A savoir !!

Les eaux pluviales, c'est-à-dire les eaux de toitures ainsi que les eaux pouvant ruisseler sur le sol subissent de grandes variations de débits.

Le raccordement des eaux pluviales à un dispositif d'assainissement des eaux usées provoquerait le dysfonctionnement du système.

C'est pourquoi, elles ne doivent jamais être rejetées dans la filière d'assainissement.

Elles seront collectées par des réseaux d'eaux pluviales ou bien, infiltrées directement dans le sol.

Une installation d'assainissement non collectif peut se décomposer en 5 parties :

Etape 1 : La collecte
Elle consiste à acheminer l'ensemble des eaux usées domestiques provenant des divers équipements de l'habitation, vers le prétraitement.

Etape 2 : Le prétraitement
Il est généralement réalisé par une fosse toutes eaux adaptée à la capacité d'accueil de l'habitation et donc du volume d'eau usée rejetée.

Le prétraitement permet de retenir les matières solides et les déchets flottants.

Attention, les eaux en sortie de fosse contiennent encore 70 % de la pollution initiale. Les eaux issues du prétraitement ne peuvent donc pas être rejetées, comme telles, dans le milieu naturel.

Etape 3 : La ventilation
La ventilation permet d'évacuer les gaz issus de la fermentation des boues dans la fosse toutes eaux (ou septique), à l'origine de la détérioration précoce des éléments de l'installation, ainsi que de possibles désagréments olfactifs.

Etape 4 : Le traitement
Il permet de compléter l'épuration des eaux usées.

Les effluents (ou eaux usées) sont dispersés dans le sol existent ou reconstitué avec des matériaux rapportés. Au cours de l'infiltration, les micro-organismes présents dans le sol, dégradent la pollution présente dans l'eau.

Etape 5 : L'évacuation
Selon le type d'assainissement, les eaux épurées peuvent être évacuées par :

• Infiltration dans le sol, solution qui est le plus souvent privilégiée.

• Rejet vers un site naturel ou aménagé de type cours d'eau, fossé ou réseau collecte des eaux pluviales. Cela reste à titre exceptionnel.

Pour aller plus loin, les fiches techniques des différentes filières de traitement autorisées par la réglementation française sont à télécharger ici.

L'assainissement non collectif 
La fosse toutes eaux
Les tranchées d'épandage
Lit d'épandage
Filtre à sable vertical non drainé
Filtre à sable vertical drainé
La tranchée de diffusion

Afin de disposer d'une installation en bon état de fonctionnement, il est nécessaire, par des gestes simples et périodiques d'entretenir les ouvrages qui constituent le dispositif.

La vidange de la fosse
La vidange de la fosse doit se réaliser lorsque plus de la moitié du volume total de la fosse est occupée par des boues.

Les opérations de vidange doivent être réalisées par un spécialiste agréé qui vous remettra un bordereau de suivi des matières de vidange.
Liste des vidangeurs agréés : >en cours de réalisation

Le nettoyage du préfiltre
Le nettoyage du préfiltre s'effectue tous les ans et consiste à retirer les éléments filtrants et de les nettoyer au jet d'eau avant de les replacer.

De plus, les éléments filtrants doivent être changés lorsqu'ils sont usagés.

Le nettoyage du bac à graisse
Le nettoyage du bac à graisse est à réaliser tous les 6 mois et consiste à retirer les graisses et les éléments flottants piégés dans l'ouvrage.

Pour les autres ouvrages
Pour tous les autres ouvrages de type micro-stations, pompe de relevage, chasses automatiques, entre autres, il est nécessaire de respecter les préconisations d'entretien du fabricant.

Plaquette « entretien d'un Assainissement Non Collectif » en cours de réalisation.